P-Age : Poudlard à travers les âges
Vous entrez dans le jeu, dans le rôle d'un jeune sorcier de 11ans ou d'un adulte. L'histoire se déroule une centaine d'années après Harry Potter, mais la mort du seigneur des ténèbres n'éradiqua jamais le mal.
Quelques années passèrent, les tensions dans le monde des sorciers s'intensifièrent, au fur et à mesure, que le ministère durcissaient ses mesures anti-magie noire. Mais le coup déclencheur fut la fermeture de l'école de Durmstrang. Qui eut pour effet une vague de révolte de sorciers dans de nombreux pays, alimenté par la répression des aurors. Un groupe de mages noirs se forma.


P-Age : Poudlard à travers les âges

Jeux de rôle RPG se situant un siècle après Harry potter dans l'école de sorcellerie Poudlard.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 III°/ Quelques sortilèges

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 149

MessageSujet: III°/ Quelques sortilèges   Sam 13 Fév - 17:57

Louise arriva dans le couloir. Ses élèves étaient déjà massés devant la porte de sa salle de classe. Ils n’avaient pas vu qu’elle était arrivée et continuait de chahuter. Quand elle s’avança dans les rangs, tout le monde se tut et le silence fut plutôt brutal. La jeune femme ouvrit la porte en souriant et en s’étonnant de l’autorité qu’un professeur avait. Elle s’installa à son bureau et attendit que ses élèves se placent et sortent leurs affaires. Ensuite, elle leur dit de se taire et tous tournèrent un regard intéressé vers leur professeur. Cette-dernière savait qu’elle avait maintenant toute leur attention. Elle commença donc son cours.

-Aujourd’hui, nous allons voir quelque sortilèges que vous pourrez utiliser contre des personnes. Ces sortilèges seront basiques et donc, pas très compliqués. Ils pourront vous servir pendant un duel contre un de vos camarade. J’en organiserai peut-être, ça dépend de votre comportement. Pour l’instant, c’est bien parti mais à vous de voir. Enfin bref, ce n’est pas le sujet du cours. Nous allons voir trois sorts.

La jeune femme se tourna vers le tableau, agita sa baguette et des noms de sortilèges s’écrivirent tout seuls.

Locomotor Mortis (Maléfice du bloque-jambes)
Petrificus Totalus (Maléfice du saucisson)


-Alors, nous allons commencer par étudier Locomotor Mortis, ou, le maléfice du bloque-jambes. Ce sortilège paralyse les jambes de la personne visée pour l’empêcher de marcher. La personne en question doit alors sauter à pieds joints pour se déplacer jusqu’à ce que quelqu’un utilise un contre-sort.

Le professeur vit que quelques uns de ces élèves ne se montraient pas très attentifs…

-Prenez des notes, qui sait, cela peut vous être poser à l’examen de fin d’année….

Les élèves visés attrapèrent leur plume et se mirent à écrire.

-Bien, reprenons. Maintenant, je vais vous raconter d’où vient ce sort. Je vous fait un petit résumé parce qu’il y a des choses qui ne sont pas utiles à retenir… Pour l’instant.

L’inventeur de Locomotor Mortis, Albert Duchos, un breton de pure souche, vivait au temps de Maupassant, un auteur français de haute renommée, un écrivain moldu. Donc Mr. Duchos a vécu au XIX siècle. Ce n’était pas un excellent sorcier mais il se débrouillait assez bien. Il fut scolarisé dans un école français de sorcellerie, inutile de vous dire son nom, puis il reprit la boutique de son père. Une boutique d’accessoires de quidditch.
Albert Duchos menait une vie tranquille près de la mer. Enfin, pas si tranquille que ça car, une nuit, des bruits, à peine perceptibles, le réveillèrent. Il se leva et descendit, avec sa baguette, voir sa boutique, sachant qu’il dormait juste au dessus. Il découvrit son magasin vide et la porte ouverte. Il courut dehors et vit deux hommes transporter des balais, des casques… Il fut d’abord déconcerté puis il prit peur car il ne voulait pas se retrouvait au chômage… Alors il pointa sa baguette sur l’un des deux voleurs et il prononça une formule, malheureusement, il buta sur les mots à cause de la panique et il lança ce que nous allons étudier maintenant. « Locomotor Mortis ». Quand il vit le premier ravisseur battre des bras pour ne pas tomber, il lança le même sort au deuxième.
Ensuite, Mr. Duchos régla l’affaire et inventa un contre-sort pour son maléfice.

Tout ce que je viens de vous raconter est important. Enfin, il faut surtout que vous reteniez le nom et le prénom de l’inventeur, le siècle auquel il a vécu, comment il a inventé le sortilège.

Pour ce sort, il n’y a pas de geste particulier, il suffit de pointer sa baguette sur la personne visée et de prononcer la formule en articulant bien. Je vous laisserai vous exercer toute à l’heure..


Personne ne bougeait, tout le monde, enfin presque, avait l’air absorbé par le cours.

-J’ai oublié de préciser qu’il ne faut pas l’utiliser à n’importe quel moment et sur n’importe qui. Ce sort est, on va dire un « mauvais » sort. Vous ne l’utiliserez seulement en cas de légitime défense. Sinon, il y a un autre sort dont vous pouvez vous servir si vous êtes vraiment en danger : Petrificus Totalus, appelé aussi Maléfice du saucisson. Il immobilise complètement la victime. Il n’y a qu’une seule partie du corps qui n’est pas paralysée… Peut-être que quelqu’un sait ?.

Sa question fut accompagnée d’un gros silence, puis, un élèves de Serpentard se décida à lever la main.

-Les yeux ?

-Oui, c’est ça, cinq points pour Serpentard. Donc, la seule partie que le sortilège n’immobilise pas sont les yeux. La personne, bien que paralysée, est tout à fait consciente, ce qui en fait un sortilège de choix pour la torture… Ce n’est pour autant de la magie noire.

Cette fois, c’est un anglais qui l’a inventé. Cet anglais a vécu avant Albert Duchos, au XVII siècle. Il se nommait Georges Manpieu. C’était un sorcier cruel qui aimait torturer les gens. Il avait déjà fait des choses plus ou moins horribles mais commençait à se lasser de devoir utiliser toujours les mêmes sorts. Alors il décida d’en inventer un. Il voyait déjà ses prochaines victimes… Il se mit donc au travail.

Quelque années plus tard, il avait mis au point Petrificus Totalus. Il décida de l’utiliser pour voir s’il était au point… Il prit une personne au hasard et lui lança le maléfice. Comble de malheur, le sortilège se retourna contre lui. Pourquoi ? Personne ne le saura jamais. Même les plus grands sorciers ne peuvent pas l’expliquer. Seul les croyants ont trouvé une explication. Ils disent que Dieu a voulu punir Georges Manpieu en retournant le sort contre lui. Pour ma part, je n’y crois pas trop mais je n’a pas d’autre explication plausible.

Manpieu resta immobile pendant longtemps, très longtemps. Seul ses yeux bougeaient. Puis il fini par mourir de faim et de soif.

La personne sur qui il avait voulu tester le sortilège raconta à tout le monde ce qui lui était arrivé et, bientôt, Petrificus Totalus fut connu de tous les sorciers.

Pareil que pour le maléfice du bloque jambes, il n’y a pas de geste précis. Je vous laisse noter, après nous passerons à la partie pratique..


Les élèves prirent des notes et attendirent que le professeur continue. Ce dernier ne se fit pas prier. Louise demanda aux enfants de mettre les chaises ainsi que les bureaux, au fond de la salle. Puis, elle fit apparaître de gros coussins.

-Alors, passons à la partie pratique. Vous vous mettez par deux et chaque groupe se place devant un coussin. Chacun à votre tour, vous allez lancer un Petrificus Totalus à votre camarade. Je passerai voir et mettrai fin au sortilège. Ensuite, vous pourrez vous exercer sur Locomotor Mortis. Les coussins sont là pour amortir votre chute si vous tombez. Et tout le monde passera, et j’insiste bien sur tout le monde !.

Louise laissa donc place à la partie pratique qui se déroula plutôt bien. Puis elle donna les devoirs et laissa ses élèves se rendre à leur prochain cours.

Citation :
Devoir :

1) Qui a inventé le maléfice du bloque jambes ? Pourquoi a-t-il été amené à le faire ? Etait-ce volontaire ?
2) Quelle est la formule du maléfice du bloque jambes ? Est-ce qu’il y a un geste qui accompagne cette formule ? Si oui, lequel ? Si non, que faut-il faire ?
3) A quelle époque a-t-il vécu ? L’inventeur de Petrificus Totalus a-t-il vécu au même siècle que lui ? Si non, à quel siècle ?
4) Quel est l’autre nom de Petrificus Totalus ? Comment s’appelle son inventeur ?
5) Expliquez à quoi devait servir ce sortilège ? Dans quel but son inventeur l’a-t-il crée ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://p-age.goodforum.net
 
III°/ Quelques sortilèges
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques souvenirs de fête ...
» Règlement des cours de sortilèges
» Programme de Sortilèges
» Quelques compliments et une question.
» Des manières quelques peu cavalières. [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
P-Age : Poudlard à travers les âges :: 1er étage :: Classe de défense contre les forces du mal-
Sauter vers: